Exposition « Napoléon III et les Principautés roumaines » du 23 octobre 2008 au 1er février 2009

 » L’Institut Français de Bucarest et l’Ambassade de France en Roumanie ont le plaisir de vous annoncer l’inauguration de l’exposition « Napoléon III et les Principautés roumaines » au Musée National d’Art de Roumanie, exposition réalisée en collaboration avec le Musée National du Château de Compiègne.

visuel

Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Napoléon III, cette grande exposition qui puise dans les collections de nombreux musées français et roumains mettra en valeur les rapports tissés entre la France et la Roumanie depuis la fin du XVIIIe siècle, particulièrement l’implication décisive de Napoléon III dans l’indépendance des principautés danubiennes et les liens artistiques noués entre les deux pays grâce notamment aux artistes roumains venus étudier en France.

L’exposition « Napoléon III et les pays roumains » a été réalisée en collaboration par le Musée National d’art de Roumanie et le Musée National du Château de Compiègne et restera ouverte entre le 23 octobre 2008 – 1er février 2009 au Musée National d’Art de Roumanie à Bucarest et du 20 mars 2009 – 29 juin 2009 au Musée National du Château de Compiègne, France

Rassemblant plus de deux cent œuvres (peintures, mobilier, bijoux, photographies, documents…) et se déroulant successivement à Bucarest et à Compiègne, elle est placée sous le haut patronage de NICOLAS SARKOZY Président de la République de France et de TRAIAN BASESCU, Président de la Roumanie.

L’exposition évoque tout d’abord les voyages des occidentaux en Moldavie et en Valachie aux XVIIIe et XIXe siècles à travers des lithographies d’époque. L’implication personnelle de Napoléon III en faveur de l’union des Principautés y est évoquée par la guerre de Crimée et le Traité de Paris en 1856 avec ses principaux protagonistes. Des oeuvres d’artistes roumains montreront leur intérêt pour les débats contemporains.
Les premiers dirigeants des Principautés unies et leurs liens avec la France illustreront le processus d’unification de la Moldavie et de la Valachie. Napoléon III a largement contribué à la double élection d’Alexandre-Ioan Cuza et de la reconnaissance de sa légitimité sur le plan international, comme le témoigne les documents exposés.
Mais le véritable acteur de la formation du royaume de Roumanie fut Charles de Hohenzollern-Sigmaringen (futur Carol Ier), porté au pouvoir en 1866. Il s’est rendu à deux reprises en France, aux Séries de Compiègne (1863), évoquées dans l’exposition par la reconstitution de deux pièces de son appartement, et à Paris (1869), où il assista à la représentation du Faust de Gounod.
L’Exposition universelle de 1867 à Paris a constitué une étape décisive pour la reconnaissance des Principautés unies sur la scène internationale. Bénéficiant d’une section propre, elles ont exposé une oeuvre emblématique, le Trésor de Pietroasa qui alimente alors la question de l’origine de la nation roumaine.

Enfin, l’exposition évoque aussi les rapports artistiques entre la Roumanie et la France sous le Second Empire. Dès le milieu du XIXe siècle, plusieurs peintres roumains fréquentèrent les ateliers de Picot, Drolling et Cornu. Certains d’entre eux ont même eu le privilège d’exposer aux Salons parisiens de 1853 à 1869.
En 1881, Carol Ier fonde le royaume de Roumanie: c’est l’aboutissement d’une politique largement encouragée par l’Empereur français. Les liens entre la France et la Roumanie se poursuivent entre 1870 et 1881, et ils seront aussi évoqués en guise de conclusion à travers plusieurs personnalités roumaines liées au milieu artistique parisien, comme la princesse Cantacuzène, amie de Chassériau puis épouse de Puvis de Chavannes, ou encore Georges de Bellio, important mécène des premiers impressionnistes. »

Commissaires :
Emmanuel Starcky – Directeur du Musée National du Château de Compiègne
Marie Lionnet – historienne d’art
Roxana Theodorescu – Directeur du Musée National d’art de Roumanie
Octav Boicescu – Chef du Département d’art européen du Musée National d’art de Roumanie

Pour tout renseignement concernant l’exposition et programmation d’une visite guide contacter Alina PATRU par mél : alina.patru@art.museum.ro

Publicités

Une réponse à “Exposition « Napoléon III et les Principautés roumaines » du 23 octobre 2008 au 1er février 2009

  1. Jusqu’au 29 juin 2009, le Musée du château de Compiègne, consacre une exposition à  » Napoléon III et les principautés roumaines « .

    Cette page d’histoire franco-roumaine est axée sur le rôle du souverain français dans l’unification des principautés danubiennes de Moldavie et de Valachie et sur la genèse de la Roumanie.

    Une exposition à découvrir, riche en documents historiques et illustrée par des œuvres remarquables : les tableaux de Théodore Aman et de Nicolae Grigorescu, chef de file des impressionnistes roumains.

    Sont exposés aussi des pièces en or du fabuleux Trésor de Pietroasa, découvert en 1837.

    Mihail ROLEA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s