La collection Brukenthal au Musée Jacquemart-André à Paris

Du 11 septembre 2009 au 11 janvier 2010, pour la première fois de son histoire, le Musée Brukenthal de Sibiu, prête cinquante de ses plus belles œuvres. A cet ensemble prestigieux, le Musée Jacquemart-André y associe les tableaux d’autres écoles représentatives en Europe, notamment des œuvres du Titien, de Lorenzo Lotto ou de Johann Georg Hinz.

L’exposition propose un parcours original, à la fois chronologique et thématique, chaque salle étant consacrée à un genre pictural spécifique.

On remarquera les portraits fascinants de Jan Van Eyck (« L’Homme au chapeau bleu », trésor de la collection Brukenthal, tableau peint vers 1430, longtemps attribué à Albrecht Dürer) et de Hans Memling (« Homme lisant, son fils derrière lui », 1480).

La collection Brukenthal est l’une des plus prestigieuses d’Europe Centrale. Ouvert au public en 1817, le Musée Brukenthal était à l’origine la résidence officielle du baron Samuel von Brukenthal (1721-1803), grande personnalité politique pendant le règne de l’Impératrice d’Autriche Marie-Thérèse, brillant juriste, chancelier en 1765, puis gouverneur de la Transylvanie.

Érigée entre 1778 et 1788 à Sibiu, la demeure de Brukentahal, alors composée d’une galerie d’art et d’une bibliothèque, conservait l’ensemble de sa riche collection : 1200 tableaux (dont un tiers de maîtres flamands) et environ 16000 livres précieux. Le baron transforma de son vivant le palais en véritable musée, qui fut l’un des tout premiers musées de Roumanie.

Pour plus d’informations sur cet événement cliquez ici.

(information fournie par Mihail Rolea)

Publicités

Une réponse à “La collection Brukenthal au Musée Jacquemart-André à Paris

  1. Grande déception : les locaux ne sont pas du tout adaptés à l’affluence créée autour d’un titre mensonger; il aurait fallu attirer la foule sur la « collection » en elle-même et non les 3 peintres aux noms accrocheurs alors qu’ils sont à peine présents dans cette collection.C’est une sensation très désagréable » d’abus intellectuel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s