Exposition : 1911-2011 Gallimard : un siècle d’édition

Visuel de l'exposition du centenaire des éditions Gallimard

A partir du 1er mars : ULBS
A partir du 12 Mars : Bibliothèque ASTRA

À l’occasion du centenaire de la création des Éditions Gallimard, la Bibliothèque Nationale de France a créé cette exposition pour inviter à parcourir un siècle d’histoire intellectuelle à travers l’itinéraire d’une des plus prestigieuses – mais aussi des plus secrètes – maisons d’édition françaises.

Gide, Claudel, Aragon, Breton, Malraux, Joyce, Faulkner, Saint-Exupéry, Michaux, Sartre, Queneau, Ionesco, Pinter, Camus, Yourcenar, Duras, Kerouac, Modiano, Le Clézio, Kundera, Tournier… on pourrait écrire sans effort une histoire de la littérature et des idées au XXe siècle à la lecture du seul catalogue des Éditions Gallimard. Derrière la célèbre couverture blanche aux filets rouge et noir siglée NRF se cache la richesse d’un catalogue aux multiples facettes, de la Série noire à la Pléiade, du livre pour enfant aux collections de sciences humaines. Tout lecteur peut y trouver son bien, avant même d’entrer dans le secret des choix, raisons et pratiques qui sont le propre de la « fabrique éditoriale ».

L’Institut Français a souhaité s’associer à l’événement en permettant aux centres culturels étrangers de disposer d’une sélection de 18 planches inspirées des grands moments de l’exposition et la présenter à un large public.
Cette exposition met en avant à travers l’histoire de la Maison Gallimard l’excellence de l’édition française et de la création littéraire depuis 1911 en abordant notamment divers sujets tels que :

• la création de la NRF et de la diversité des écrivains emblématiques qui l’ont accompagnée (Gide, Claudel, Valéry, Fargue, Apollinaire, Breton…)

• l’association avec le Vieux-Colombier et l’insertion de la dimension théâtrale dans les collections (œuvres de Martin du Gard, Vidrac aux côtés des classiques du genre)

• le renouvellement du roman dans les années 50 (publication de Morand, Supervielle, Cocteau, Cohen, Kessel, Giono, Simenon, Queneau, Sartre…) et la publication de textes incontournables en philosophie (Freud, Alain, Hegel, Heidegger) sciences de l’homme (Leiris, Dumézil) et en politique (essais de Gide, Giono ou Bernanos)

• la création de la Bibliothèque de la Pléiade lancé en 1931 avec les Œuvres de Baudelaire et qui compte aujourd’hui plus de 550 titres

• l’édition pendant 1939-1945 « Les années sombres »

• le polar à travers la création de la « Série noire »

• la littérature jeunesse.

Le Salon du Livre Bookfest de Bucarest 2011 s’est imposé comme une parfaite occasion de présenter ce travail inspiré d’un choix exceptionnel de manuscrits, éditions originales, correspondances et photographies. Sans compter que Gallimard a, parmi les premiers, fait la promotion de la littérature roumaine en France et contribué largement à la renommée internationale de certains auteurs. Ce fut le cas de Ionesco, Cioran et Eliade, comme aujourd’hui celui de Gabriela Ademesteanu.

Après le bookfest 2011, cette exposition fut présentée dans les Institut et Alliances françaises de Roumanie et l’est aujourd’hui à Sibiu pendant tout le mois de mars pour y célébrer la francophonie.

Une pré-exposition est d’abord présentée dans le hall de la faculté de Lettres et l’exposition entière le sera dès le 12 mars à la bibliothèque Astra.

Commissaires de l’exposition : Alban Cerisier, Virginie Meyer.

 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s