Patrick Dewaere – Marius Manole?

Article écrit par Andreea Tudosa,IIeme annee en Theatrologie


 
Lundi, 5 novembre, Atrium Café a accueilli l’un des évènements du Festival du Film Français Sibiu (2-5 Novembre 2012) et organisé par l’Institut Français de Roumanie, le Lectorat Français de Sibiu et l’Institut européen des itinéraires culturels. C’était un spectacle de lecture proposé par l’auteur du texte, Radu Radescu, qui a trouvé son inspiration dans le film documentaire Patrick Dewaere. Ainsi, a été créé une fusion entre le passé et le present, un Patrick Dewaere « manolenisé », – Marius Manole est un acteur de théâtre et de cinéma- sur lequel le rideau est tombé alors qu’il était en pleine gloire.
De son décès jusqu’à la naissance de Marius Manole il y a eu dix ans de vide, et maintenant Patrick Dewaere transcende les frontières culturelles pour négocier sa propre vie en pari avec le public – sera-t-il en mesure de déterminer le pas de géant fait à partir de l’ actualisation vers l’ actualité? Selon le synopsis fourni par Marius Manole deux heures avant le spectacle, aux étudiants du Département d’Art Théâtrale de l’Université Lucian Blaga Sibiu, il devient évident qu’une personnalité complexe ne peut pas perdre la composante conflictuelle, à double signification : ruiner un édifice au fur et à mesure qu’on le construit…
Dans le cas de Patrick Dewaere, on peut faire une séparation entre le corps et l’âme. Le corps se veut exprimer l’expérience physique qui l’a marqué, l’enfance malheureuse, l’abus sexuel , l’abus de substances interdites, tout ça est le substrat sur lequel il a construit son évolution théâtrale et cinématographique jusqu’à son sommet, parce qu’il extrait sa sève créative d’une réalité néfaste qui se métamorphose dans une force étonnante de déborder, de se rendre à l’art corps et âme.


 
Patrick Dewaere, également connu sous le pseudonyme de Patrick Maurin, a fait sa première apparition sur scène à l’âge de 4 ans et il est devenu frappant dans des spectacles comme Et à la fin était le bang (1970), réalisé par Michel de Ré, ou Le Soir des diplomates, réalisé par Romain Bouteille et dans divers rôles au cinéma, comme Pierrot dans Les Valseuses de Bertrand Blier en 1974, ou Bruno Calgagni dans Un mauvais fils (1980) de Claude Sautet.
Nous pouvons nous demander ce que les deux acteurs partagent, en appartenant à deux mondes culturels et à un contexte social différents. Suite aux témoignages de Marius Manole, nous pouvons le placer à l’opposé de Patrick Dewaere. Pourquoi ? Parce que nous parlons d’un rapport différent à l’art. Si dans le cas de l’acteur français la vie trop instable est ancrée dans le théâtre comme une forme d’oubli de soi, pour Marius Manole la situation est inversée. Il vit à travers le théâtre, en refusant et en niant toute forme d’attachement au quotidien, tombe amoureux toutes les cinq, pas d une personne, mais de l’idée qu’il se fait sur une personne. On peut considèrer que toute sa vie est un théâtre d’idées, mais le fait d’assumer l’expérience d’un homme qui a survécu à ses propres personnages, marque l’ouverture face à diverses approches du théâtre vivant en suivant sa pulsation.
A la fin on peut classer cet incursion appartenant à l’acteur du Petit Paris, Marius Manole, dans l’atmosphère parisienne authentique, associée dans ce contexte à Patrick Dewaere, comme un acte d’immigration illégale et de vandalisme fait à deux cultures européennes – roumaine et française, et le risque est d’insérer une conception erronée dans la conscience commune sur les éléments qui propulsent quelqu’un devant la conscience du public soit-il du cinéma ou du théâtre.

(1)Carrière, Christophe, Patrick Dewaere, Un Vie, Ed. Ballande: cliquez ici

Cliquez ici pour voir les photos de la Rencontre entre Marius Manole et les étudiants de Théâtre à ULBS!

Dewaere – de vrai
in memoriam Patrick Dewaere (1947-1982)

Avec l’acteur Marius Manole (Theatre National Bucarest) et le sound-designer Alin Zăbrăuţeanu (Jazzadezz).
Texte & visuals: Radu Rădescu

critique écrite par Irina-Margarita Nistor :cliquez ici

vidéo:

 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s